vendredi 12 mai 2017

Défi n°3 : Relachez-vos tensions, surveillez votre respiration chaque jour à toute heure

80% du succès en cas d'attaque dans la rue dépendra, non pas de vos techniques de défense, mais de votre capacité à réfléchir et à contrôler vos émotions.

Vous avez sans doute entendu parler de "l'effet tunnel". Lorsqu'on est agressé dans la rue, on se focalise sur l'agresseur et pire encore sur une seule partie de l'agresseur, exemple son visage, ses yeux, son couteau, son poing, etc. Vous oubliez alors que l'agresseur a d'autres parties du corps, qu'il a peut être des comparses prêts à vous attaquer, que vous avez sûrement plusieurs options comme la fuite ou l'attaque, etc.

Vous pouvez vous préparer seul en essayant de contrôler vos tensions : relâchez les épaules, déverrouillez le bassin, vérifiez que vous respirez à tout moment (respiration Systema conseillée). Notez que l'être humain fait souvent des apnées sans s'en rendre compte et notamment lors d'un conflit, ce qui le prive d'oxygène au moment où il en a le plus besoin.
Exemple : si je tord le doigt d'un individu en cherchant le bon angle de torsion pour le mettre au sol sans effort de ma part, l'individu va se focaliser sur la douleur de son doigt au lieu de me frapper, ce qui me ferait automatiquement relâcher ma prise sur son doigt.
Idem, lorsqu'un individu vous étrangle, vous devez détourner son attention en le frappant n'importe où afin qu'il desserre son éteinte sur votre cou.

Vous pouvez aussi vous préparer avec d'autres personnes qui simuleront des attaques sur telle ou telle partie de votre corps afin de vous faire réagir en pleine conscience, ce qui vous permettra de choisir les meilleures options. Le fait de répéter ce genre de mise en scène va vous préparer mentalement à faire face à des attaques de rue.

Thierry Cumps
Agent de sécurité et pratiquant de Systema

Notre prochain séminaire aura lieu le Dimanche 21 Mai de 09h00 à 13h30.
Le thème : travail émotionnel renforcé.
Lieu :
C.E.A.S.C.
23, rue de la Sourdière
75001 Paris.
Métro : Tuileries ou Pyramides.

Nos séminaires sont mensuels, ont lieu le Dimanche et proposent 4 h 30 d’entraînement dans la journée. Ils sont ouverts à tous, membres du club ou personne extérieures, quelque soit le niveau.

La durée de ces entraînement permet d’approfondir d’avantage certains principes ou certains thèmes. Un élément important de ces stages est la possibilité d’avoir de nombreux partenaires et ainsi d’avoir l’opportunité de s’entraîner avec des personnes de corpulence différentes, générant des émotions différentes.

Comme dans nos cours, l’ambiance est particulièrement conviviale et l’absence de compétition incite plutôt les participants à s’entraider plutôt qu’à se mesurer.
Le nombre des participants permet également de de travailler par petits groupes de six ou huit et de se rapprocher d’avantage des origines militaires du Systema en mettant l’accent sur le travail émotionnel pour lequel nous attachons une grande importance.

Les personnes souhaitant s’entraîner et ne disposant pas d’un instructeur de Systema dans leur ville peuvent au moins, une fois dans le mois, participer à un séminaire de Systema à Paris.
Le systema n’imposant pas de règles, n’impose pas d’avantage une façon de se comporter ou de s’habiller. Vous viendrez donc comme vous le souhaitez, avec un pantalon large, confortable et solide, et un tee-shirt.

De la même manière, les élèves ne sont pas obligés de se tenir au garde à vous pendant les cours, comme à la manière de certains arts martiaux Japonais ou chinois. Cela peut effectivement donner aux enfants une certaine rigueur, mais il n’est pas question d’imposer de la tension (mentale ou physique) à des adultes qui viennent s’entraîner et apprendre quelque chose d’utile. C’est ainsi que le Systema fait exploser un bon nombre d’idées reçues. En effet, en ce qui nous concerne, rigueur et pédagogie ne riment absolument pas avec rigidité.

Aucun commentaire: